La question Conflits (#2) : Quels sont les risques de l’application STOPCOVID ?

Temps de lecture : 2 minutes

Le gouvernement prévoit de mettre en place une application qui permettra de suivre les malades du coronavirus. Nommée STOPCOVID, l’application fait débat. Elles soulèvent notamment la question de la vie privée. En réalité, quels sont les risques de cette application ? Retrouvez les avis de notre expert, Jessys S.

L’application StopCOVID est basée sur la technologie Bluetooth : elle ne sauvegarde pas les données de géolocalisation, mais seulement l’identifiant unique des appareils avoisinnants et utilisant la dite application.
Cela n’a rien de révolutionnaire : tous les jours, si vous laissez votre Bluetooth allumé, votre téléphone émettra sans que vous ne le sachiez, un identifiant unique à votre appareil.Ainsi, les autres appareils à proximité peuvent détecter cet identifiant unique, à condition qu’ils soient assez près du téléphone de l’utilisateur, la distance maximale moyenne est de 10 mètres.
L’application StopCOVID sauvegardera les identifiants uniques émis en Bluetooth à proximité du téléphone de l’utilisateur. Ainsi, lorsqu’un de ses utilisateurs déclarera qu’il est infecté,tous les appareils ayant été à proximité de ce dernier seront informés.
Ainsi, uniquement les utilisateurs volontaires verront leurs données partagées, lorsque ces derniers décideront de supprimer l’application, plus aucune donnée ne sera récoltée.
De ce fait, les risques résultants d’une telle application sont minimes, mais restent présents : les serveurs sur lesquels sont stockées les données peuvent être piratés. Dans ce cas, les utilisateurs ne seraientque très peu impactés, dans la mesure ou seulement l’identifiant des personnes ayant été en contact a été sauvegardé. Une carte des contacts pourrait alors être établie. Un autre risque pourraît résulterd’une utilisation dérivée des données par le gouvernement, pour par exemple verbaliser les individus ne respectant pas “assez” le confinement.
Ce dernier point peut être évité en partageant le code source de l’application publiquement, comme cela a été fait pour le générateur d’attestations en ligne. Ainsi, n’importe quel développeurou expert peut estimer si l’application est digne de confiance.
Le rapport bénéfices/risques est intéressant dans le cas de cette application, car même si les risques potentiels venaient à se produire, les conséquences sur les utilisateurs de l’application resteraient minimes.

Dorian B. (Mise en page Fabio M.)

Loading spinner
About the Author

Étudiant en journalisme. Pour me contacter, je vous invite à m'envoyer un e-mail sur fabio@conflits.info

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.