Election présidentielle de 2022 : quel candidat à l’Elysée après Macron? En pleine crise sanitaire et à moins de deux ans de la prochaine élection présidentielle, la course pour 2022 est lancée.

Temps de lecture : 3 minutes

Le 13 Mai 2022, le premier mandat présidentiel d’Emmanuel Macron touchera à sa fin. En cette période de crise sanitaire liée à la Covid-19, l’opinion publique doute et l’image du Président de la République et de son gouvernement s’érode. A moins de deux ans de la prochaine élection présidentielle, les enjeux politiques sont énormes et les candidatures se multiplient au fil des jours.

Les candidats officiellement déclarés à la présidentielle de 2022…

Après son échec au premier tour de l’élection présidentielle en 2017  (1,21% des voix recueillies), Jean Lassalle persiste. Tout premier candidat pour 2022, le président du parti politique “Résistons” officialise sa candidature le 21 Septembre 2018. Tout comme son homologue Jean Lassalle, François Asselineau annonce le 4 Avril 2019 sa candidature pour la prochaine élection présidentielle. Fondateur de “L’Union populaire républicaine”, il a lui aussi été battu au premier tour en 2017, ou il avait recueilli 0,92% des voix.

Enfin, Marine Le Pen réitère et officialise lors d’une conférence de presse, le 16 Janvier 2020, sa candidature pour 2022. Arrivée en troisième position en 2012 et battue par Emmanuel Macron au second tour en 2017, avec 33,90% des voix, la présidente du “Rassemblement National” tentera pour la troisième fois consécutive de conquérir l’Elysée.

Et ceux qui laissent planer le doute

Nombreux sont ceux qui laissent entendre une éventuelle candidature pour la prochaine élection présidentielle. A commencer par François Hollande, président de la République de 2012 à 2017. Interrogé par des médias italiens sur son avenir il y a quelques jours, Hollande n’écarte pas l’éventualité de revenir sur le devant de la scène politique: “La vie est pleine de sollicitations mais aussi d’imprévus. En ce qui me concerne, j’ai servi mon pays et je me considère comme un militant de la démocratie.” Et si François Hollande regagnait l’Elysée, 5 ans après?

Après son échec au second tour en 2007, Ségolène Royal n’a jamais abdiqué. L’ancienne ministre de l’environnement et ex-ambassadrice des pôles n’écarte pas la piste d’une candidature à l’élection présidentielle de 2022, mais cela révèlera d’une “décision collective.”

De son côté, Jean-Luc Mélenchon reste prudent sur son éventuelle participation à la présidentielle de 2022. Leader et fondateur de la France Insoumise, il affirme que la présidentielle “est dans deux ans” et qu’il ne sait pas ce qu’il peut lui arriver d’ici la. Cependant, le député des Bouches du Rhone a précisé le 7 juin 2020 qu’il devait “être l’un des rares personnages de ce pays qui est monté dans un train dont il n’arrive plus à descendre”, laissant ainsi comprendre qu’il serait de la partie dans deux ans… Toujours du côté de la France Insoumise, François Ruffin, député de la Somme, a fait comprendre ses intentions: “Si c’est moi qui dois ramasser le drapeau, j’irai ramasser le drapeau”.

ll y aura sans doute un candidat “écologiste” en 2022, et cela pourrait bien être Yannick Jadot, selon ce qu’il a laissé sous-entendre. Le patron d’Europe-Ecologie-Les Verts a déclaré: “N’ayez pas l’ombre d’un doute: oui, je ferai tout ce qui et possible pour qu’il y ait une alternative écologique, sociale, féministe, démocratique en 2022.”

A droite, François Baroin reste indécis quant à sa participation en 2022. La crise sanitaire est peut-être responsable de quelque chose… En effet, après avoir annoncé qu’il donnerait sa réponse avant l’été, l’ex-ministre a annoncé il y a quelques jours que “le temps n’est pas à la présidentielle” et qu’il “clarifierait (ses) intentions à l’automne”. Cependant, il s’est réjoui des résultats du premier tour des municipales, qu’il a qualifié “d’échec sévère pour le parti du président”.

Les célébrités à la conquête de l’Elysée

L’Elysée connaîtra-t-elle un nouveau Coluche en 2022? C’est en tout cas ce que laissent présager certaines célébrités. A l’image de Cyril Hanouna, qui a déposé il y a quelques semaines le slogan “Hanouna 2022” sur les réseaux sociaux. Le présentateur de Touche pas à mon poste sur C8 a ensuite démenti ces rumeurs en affirmant qu’il ne se présenterait finalement pas à l’élection présidentielle.

L’humoriste Jean Marie Bigard se montre lui aussi intéressé par l’Elysée et se considère comme un “danger potentiel” pour Macron.  Il a ainsi déclaré pouvoir “être tenté” par l’élection présidentielle de 2022 “si ça pouvait aider au peuple à avoir une voix sincère, qui ne ferait partie d’aucun parti politique”.

Et si Afida Turner devenait la première femme à la tête de la France? Selon un de ces derniers tweets, l’ancienne star de télé-réalité envisage sérieusement de poser ses valises à l’Elysée….

Enfin, pourquoi pas voir le médiatique professeur Raoult et ses études controversées sur l’hydroxychloroquine conquérir l’Elysée dans deux ans?

Où en est LREM?

Les résultats de la République en Marche n’ont pas été concluants lors du premier tour des élections municipales. Vivement critiqué pour sa gestion de la crise liée au coronavirus, Emmanuel Macron voit ses chances de réélection se réduire. Bien que l’actuel président n’ait pas confirmé sa candidature, il semble déjà très investi dans la campagne de 2022 et aurait même songé à démissionner, afin de provoquer une élection présidentielle anticipée pour assurer sa réélection. Il aurait même déclaré: “je suis sur de gagner car il n’y a personne en face”. Cette déclaration à ensuite été démentie par la Présidence quelques heures plus tard.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.